Réparation (La)

Éditeur BOREAL
Paru le

Pas en stock.

La journaliste Marie Dumais apprend dans les actualités le suicide d'une élève du secondaire, Sarah Michaud. Il semble que l'enfant était victime d'intimidation. On lui confie une série de papiers sur l'affaire. Elle interroge les professeurs et les autres élèves. Elle rend visite aux parents. Ce sont de pauvres gens qui n'ont pas su défendre leur fille perdue parmi les petits bourgeois fréquentant le collège privé où Sarah n'a été acceptée que grâce à ses dons exceptionnels pour les mathématiques. Tout le monde voudrait tant qu'on cesse de parler de cette affaire, mais Marie veut savoir la vérité. Pourquoi Sarah Michaud est-elle morte ? Dans ce premier roman mené comme un suspense, Katia Gagnon nous tient en haleine jusqu'au bout. Elle nous fait partager le destin d'êtres marqués, mais elle célèbre aussi tout le bien que peut apporter un regard qui réchauffe, une main tendue, l'amour et la compassion d'inconnus que la vie place sur notre chemin.La Réparation est un hommage à ceux qui survivent et à ceux qui leur permettent de le faire.

Les libraires craquent

  • La réparation par la librairie Librairie Monet

    Pour son premier roman, Katia Gagnon s'attaque au problème de la maltraitance chez les jeunes. On y suit Marie Dumais, une journaliste qui enquête sur le suicide d'une jeune fille méprisée par ses camarades de classe. En parallèle, on découvre l'histoire d'une enfant de cinq ans prise en charge par les services sociaux après que sa mère fut déclarée inapte à l'élever.

    Le roman explore de front la détresse chez les jeunes sans jamais sombrer dans le pathétique ou le larmoyant. Au contraire, son histoire, sous forme d'enquête, cherche d'abord à nous faire réfléchir. La description des services sociaux liés à l'enfance est méthodique et objective. Si le roman dénonce certaines faiblesses du système, il s'emploie surtout à nous faire comprendre les difficultés auxquelles sont confrontés les intervenants.

    L'écriture sobre de Katia Gagnon sert bien son sujet et, comme son titre l'indique, La réparation reste optimiste malgré la noirceur des problèmes qui y sont traités. Un beau roman, en somme, qui dresse un portrait nuancé des jeunes et de leur réalité.

  • Sélection des meilleurs livres de 2011 par la librairie Librairie Monet

    Suggestion de Sébastien Veilleux

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres